samedi 16 mai 2015

SEJOUR DE MAI 2015

-OBJECTIFS-


L'objectif principal était la supervision du bon fonctionnement du maraîchage, mais aussi une rencontre avec le directeur de l'hôpital de Zorgho, après le stage de nos élèves infirmières. Enfin, il était également nécessaire de rencontrer les jeunes pour finaliser dans les détails le projet "Maison des jeunes".

- Le maraîchage -

Les déceptions du mois de février étaient encore bien présentes à mon arrivée à Zanrcin ce 1er mai. D'autant plus que les fuites d'eau n'avaient toujours pas été réparées, l'entreprise locale ayant failli à ses engagements. Cependant, une agréable surprise m'attendait. Le maraîchage était exploité à 80% et une grande partie des récoltes était faite, laissant la place à une terre en préparation pour le cycle suivant, ou déjà remises en cultures pour une nouvelle production.









La rencontre avec les utilisateurs a permis de faire les constats suivants;
- Les femmes ont beaucoup apprécié de pouvoir diversifier l'alimentation, alors qu'à cette période de      l'année elles faisaient toujours la même sauce pour le tau.
- Les utilisateurs ont pu vendre des produits sur le marché, permettant d'en tirer un bénéfice non            négligeable.
- Une femme n'ayant pas eu de parcelle attribuée a demandé à cultiver le long du grillage.                     L'expérience a été positive, et elle s'est vue attribuer l'une des deux parcelles non encore utilisées.
- Les utilisateurs souhaitent pouvoir prendre en charge le renouvellement des semences et plants dès     cette année (comme ils le font déjà pour le riz).

Certes, il a fallu de la patience, et il en faudra encore. Mais ces premiers résultats sont aussi encourageants pour les utilisateurs que pour nous. 


- Rencontre avec le directeur de l'hôpital -


Celle-ci avait pour but de le remercier pour l'accueil qui a été fait à Amélie et Emilie dans chacun des services où elles ont effectué leur stage pendant cinq semaines. Il s'est montré très heureux d'avoir de leurs nouvelles et d'apprendre que l'expérience pourra éventuellement être renouvelée. Nous devons rencontrer prochainement les élèves de 2ème année....
Le Directeur s'est fait un plaisir de m'inviter à la "Célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme", qui se déroulait de façon décentralisée à Zorgho, le 9 mai, en présence du Ministre de la santé, le délégué de l'OMS au Burkina, et différentes sommités médicales spécialistes en parasitologie.


L'intervention du Ministre de la Santé



- Le projet "Maison des jeunes" -



La rencontre avec les jeunes a permis de mieux définir leurs objectifs, d'en discuter, et d'intégrer d'autres propositions au projet. Nous vous en rapportons ci-dessous les grandes lignes.

Les jeunes de Zanrcin :

1). Fonctionnement actuel :
La quarantaine de jeunes (18 à 25 ans environ) concernés ne sont pas regroupés en association déclarée. Mais chacun d’eux fait partie de l’association des villageois appelée « Neb la Taaba » (l’union fait la force). Ils sont donc déjà bien rodés aux activités en communauté. Le groupe des jeunes fonctionne indépendamment du reste de l’association pour ce qui est de ses activités spécifiques. Nous avons pu constater que chaque fois qu’un travail était à faire (constructions, clôture du maraîchage, creusement de tranchées….), la mobilisation était forte.
Ils ont nommé un « Président des Jeunes », Boukari Kaboré (dit « Bob), fils de Rasmané Kaboré. Le Vice-Président se nomme aussi Boukari Kaboré, fils de Mahamadi Kaboré. Il a en charge la gestion de la salle et du chargement des portables. La salle est ouverte toute la journée, afin de pouvoir recharger les téléphones portables et les lampes.

2). Leur projet :
Ils souhaitent à travers la création de la Maison des Jeunes créer un lieu de convivialité au sein du village, où ils pourront se retrouver pour partager leurs expériences, jouer, danser, regarder les matchs à la télévision…. et rencontrer des jeunes de l’extérieur. Il est important pour eux que ce lieu soit au sein du village, car beaucoup étant souvent absents (travailleurs des mines d’or), quand ils reviennent chez eux ils doivent se disperser vers les villages ou villes du voisinage pour se distraire. Les jeunes sédentaires trouveront eux aussi dans ce lieu un espace leur permettant de se retrouver pour les temps libres sans avoir à quitter le village.

3). Les moyens :
Les recettes déjà existantes (recharge des portables et des lampes) sont thésaurisées pour l’entretien de l’installation solaire. Les recettes futures (baby-foot, boissons, droits d’entrées pour certains événements télévisés….) seront destinées à la maintenance générale du lieu et des biens mobiliers, ainsi qu’à l’organisation de manifestations gratuites destinées aux jeunes (soirées dansantes, repas festifs, etc…)
La mise en place d’un service de location de chaises pour les cérémonies (le transport restant à la charge du particulier ou organisme loueur) permettra de compléter les recettes. Les boissons seront livrées par un négociant grossiste, et vendues au même tarif qu’en ville.

4). Ouvertures vers d’autres publics :
L’installation d’une bibliothèque et d’une ludothèque permettra non seulement aux jeunes, mais aussi aux écoliers de CM1 et CM2 de l’école de Zanrcin, de venir accompagnés de leur instituteur/trice, pour découvrir de nouveaux livres et jeux, et s’habituer à fréquenter le lieu.
Nous avons jugé intéressant d’ajouter à leur demande une machine à coudre Singer (mécanique et ancienne mais en état de marche), qui permettra de faire un atelier de couture pour les jeunes femmes. Cette initiative leur  permettra ainsi de s’intégrer au projet, celui-ci étant jusqu’à présent majoritairement destiné aux garçons. Mais surtout elles pourront acquérir une formation à la couture sous la direction d’une femme déjà expérimentée, et confectionner quelques vêtements pour leur famille. Pour certaines, cela pourrait déboucher sur une « qualification professionnelle ». L’atelier tricot initié dans notre concession pourra également se prolonger sur ce site.

Après l'acquisition de 16 bancs en décembre dernier, nous avons fait celle d'un baby-foot, jeu très prisé par les jeunes, et qu'ils ne pouvaient pratiquer qu'en se déplaçant à Zorgho ou Mogtedo. 




- De tout, un peu.... -

Baptême chez Hamado n°1



En mai, fais ce qu'il te plait....

Chez Amadou, tout le monde dort dehors.

....Surtout s'il fait chaud.

Amadou dans son magasin.

Préparation du tau

Travail scolaire, le soir à la concession


Chacun choisit ses photos du séjour précédent 
sur le panneau d'affichage à la concession.

Flamboyant, devant la concession










Aucun commentaire:

Publier un commentaire